« L’Écoute » cet Art tant ignoré…

l'Ecoute un Art tant Ignoré

Communiquer c’est D’ABORD « Écouter » !

Cessez alors de ne seulement « Entendre », Apprenez à Écouter…

L’Écoute étant un véritable Art, prenons, sans plus attendre, le temps d’en appréhender les principaux « Piliers » :

Les Préparatifs

Un sujet, une situation, un cas, une entrevue, etc. ne peuvent être « intelligemment » abordés, ou gérés, que si vous avez préalablement, et parfaitement préparé « le terrain »…

Apprenez « le maximum » de votre interlocuteur. Quel est ce personnage, son environnement, son style de vie, sa façon de penser, ou de voir les choses, ses sujets de prédilections…

Comprendre les arguments qu’il aura à développer, deviendra alors beaucoup plus facile si vous connaissez tout cela de lui.

La « Patience » une Force à développer !

Souvent nos paroles vont plus vite que nos pensées, car nous ne faisons « qu’entendre », notre « écoute » s’en trouvant alors bien affaiblie.

Aussi, vouloir répondre au plus vite, c’est risquer le « hors sujet » et le « dialogue de sourds ». Cependant, si vous êtes doté d’une compréhension extraordinairement rapide, et bien félicitations.

Utilisez alors le temps restant à votre interlocuteur, pour terminer mentalement le développement de son sujet, à préparer convenablement votre réponse.

Dans le cas contraire, n’hésitez pas à laisser un temps de réflexion avant de répondre. Ce « blanc » ne pouvant que rendre l’échange plus serein (si le besoin s’en faisait ressentir). Car « Écouter » c’est aussi décider de s’engager !

Votre regard, votre façon de vous tenir, un signe de tête, le langage de votre corps,  montreront à votre interlocuteur que vous comprenez le sens de chacun de ses mots prononcés.

Il saura alors qu’il a votre entière écoute, que vous vous êtes « engagé » dans le « chemin qu’il est en train de tracer », le rendant ainsi plus « loquace » par cette confiance installée.

Qui êtes-Vous ?

Apprendre à vous connaitre c’est apprendre les limites de vos forces et de vos faiblesses.

Une Excellente Écoute se devant d’être des plus Objectives, ne laissez aucune place à vos idées toutes faites, à vos préjugés, et autres « à priori ».

Vous verrez alors naître en vous, tout naturellement la Tolérance !… un des « renforts » d’une Écoute sans faille, car non entachée d’une quelconque émotion destructrice ou d’un quelconque jugement…

L’Écoute interdit toute « Distraction » !

La distraction n’est nul autre qu’une habitude, qui s’installe en vous par les gestes et la voix de votre interlocuteur, qui le rendent bizarrement et subitement « transparent ».  Ne vous leurrez pas, cela transparaît clairement sur votre visage, dans votre regard !…

Nul besoin de vous préciser qu’il s’agit là d’une habitude (et une attitude) bien « mauvaise » qu’il vous faudra perdre au plus vite.

Si vous êtes une personne distraite, seule la concentration, ou la prise de notes, vous permettra de vous focaliser sur les dires de votre interlocuteur, c’est, en effet, le moindre des respects que vous lui devez.

Décelez les Idées Clés

Que votre interlocuteur soit peu loquace, ou au contraire, adepte du moindre détail parfois peu utile à la compréhension de ses arguments, à vous de définir les idées clés des messages de chacun d’eux.

N’hésitez pas, au besoin, à le faire répéter, en usant de termes comme :
« si je comprends bien… », Ou
« vous voulez dire que… », Ou encore
« pardonnez-moi si je me trompe, mais vous dites que… », etc.

Ne coupez pas la Parole…

On vous l’a surement maintes fois répété, cela est non seulement d’une impolitesse certaine, mais couper la parole de votre interlocuteur risquerait aussi de lui couper le « fil de ses idées ». Il lui serait alors permis (à raison) de penser que vous manquez réellement d’Écoute.

Parlez Peu, et Parlez Bien

Si le plaisir de certains est de s’écouter parler, ce ne sera surement votre cas si vous décidez de devenir un « Communiquant Perspicace »

Communiquer étant avant tout un partage, et surtout, un échange d’idées, tout « monologue » n’aura surement sa place dans la Communication.

Lors d’une réunion (familiale ou professionnelle), il existe toujours un moment où votre intervention sera la plus écoutée, et la plus appréciée. Ce moment est quand chacun aura fini de « vider son sac », et « abattu ses dernières cartes » pensant avoir plus raison que « les autres ».

Votre « Écoute parfaite » des arguments avancés par chacun d’eux, vous permettra alors de faire une synthèse de vos propres idées et avis, après que tout le monde aura donné le sien. À cet instant, un véritable « boulevard » s’ouvrira à vous, et vous serez alors libre d’exprimer vos Convictions.

Faites preuve d’Empathie

Vous mettre mentalement à la place de l’autre vous fera plus vous exprimer sur les « sentiments » plutôt que sur le fond même du sujet développé. Cela sera fort apprécié par votre Interlocuteur.

Pratiquer l’Art de l’Écoute chaque jour de votre vie, fera de vous un Interlocuteur Privilégié, car apprécié de tous.

Donner réponse aux attentes de votre interlocuteur, en utilisant ses propres mots et ses propres termes, est pour vous le seul et unique Objectif à atteindre ici.

Le Mahatma Gandhi
Le Mahatma Gandhi n’a-t-il pas dit :

« On ne peut parler à un homme qui a faim
qu’en termes de pain »

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.