Communiquer Facilement grâce à la Force du Silence…

La Force du Silence

Le Silence dans la Communication détient une Place de Choix

Alors que beaucoup pensent que communiquer est avant tout ne pas hésiter à se parler pour que chacun ait une idée claire de ce que l’Autre a dans la tête, n’oublions pas, tout de même, d’inclure dans la recette pour Communiquer Facilement, cet ingrédient nommé « Silence »… Ne dit-on pas que « le Silence est d’Or » ?…

Pourquoi « Faire Silence » ?

Une Chose est sûre : nous n’avons pas Tous la même vitesse de Compréhension.
Certains comprennent très vite, alors que d’autres comprennent « aussi vite » mais après de très longues explications jonchées de « Silences »…

Qu’importe, l’Essentiel étant que le message de « l’Un » soit bien Compris par « l’Autre »…

Le « Silence » un Ingrédient Majeur dans bien des Domaines

En Musique par exemple, la combinaison « Paroles et Silence » donne en quelque sorte le relief à la chanson. En effet, imaginez une mélodie sans « Silences »… une musique dont les notes se suivraient sans s’interrompre, à aucun moment. Force sera de constater que cette musique -« sans reliefs »- serait bien désagréable à écouter.

De même au théâtre ou au cinéma, c’est ce « Silence » qui savamment parsemé dans les répliques donnera le Rythme au dialogue entre acteurs.

En ce qui nous concerne (et même si certains pensent intimement que le silence est le plus grand des mépris), le Silence en communication reste un « ingrédient » bien spécifique et important pour Communiquer Facilement avec l’Autre.

Le Silence qui parle

Il nous arrive parfois que les mots nous parviennent difficilement, voire pas du tout, quand une émotion forte (joie, colère, peine,bonheur… intense) nous envahi. C’est alors dans un mutisme total que bien souvent nous exprimons ces émotions soudaines qui nous saisissent. Peut-on dire en ces cas là, que le Silence Parle…

Sans pour autant entrer dans le domaine de la Communication Non Verbale ou autre Langage du Corps, le Silence est bel et bien partie intégrante de la Communication.

Certains couples disent avoir une complicité telle, qu’un simple regard leur suffit pour se comprendre, et sans que mots ne soient prononcés, alors que dans d’autres, ce silence illustre un certain malaise, un certain mal-être quand il perdure dans le temps…

Le Silence peut aussi être un comportement, il devient alors une « méthode » qui de nos jours est souvent utilisé par des « personnes de pouvoir ». Communément appelé « la Communication Non Verbale », cette méthode s’avère souvent bien plus efficace qu’un « long discours ».

Le « No Man’s Land »

Le Silence devient l’un des outils le plus formidable pour « Communiquer Facilement avec l’Autre », quand il se crée pour lui un « No Man’s land », cet espace-frontière entre 2 Pays : « Le Communicant et son Interlocuteur »…

Que ce soit lors de « discussions studieuses » ou de « débats houleux », ce « No Man’s land » devient alors un Espace Privilégié où les mots prendront le temps de se rejoindre, de se rencontrer, de s’analyser, afin de mieux se comprendre…

Ce Silence rendrait alors ces « discussions studieuses » plus facilement assimilables par chacun des acteurs, et les arguments opposés dans ces « débats houleux » se verraient miraculeusement plus respectés par tous.

Conclusion :

Dans la Communication dite « Verbale », le Silence Parle, il est aussi important que les mots eux-mêmes prononcés.

Bien des passions peuvent ainsi être mieux calmées, des malentendus bien évités et des incompréhensions plus éclairés grâce au Pouvoir des Mots et à la Force du Silence.

Jacques Salomé, écrivain toulousain, et néanmoins psychosociologue, décrit d’ailleurs avec beaucoup de poésie cet « Ingrédient Silence », en écrivant :

Communiquer suppose aussi des silences, non pour se taire, mais pour laisser un espace à la rencontre des mots

Laissez un commentaire