25 Points à Connaître pour Mieux Maîtriser vos Interviews Face aux Journalistes…

Pour les Interviews

Préparez-Vous, au Sens le plus Large du Terme

Comme dans tous les domaines, vous vous devez de vous préparer « minutieusement », sinon une Interview peut très vite se retourner contre vous, car c’est un exercice (parfois « périlleux ») dont vous ne devrez jamais sous estimer les retombés.

Quelque soit l’Interview à qui vous allez donner (télé, radio, presse écrite…), tachez de suivre ces quelques 25 suggestions :

1 – Vos Sources

Soyez certain que vous avez, en tête, les différents éléments importants sur lesquels le journaliste risquerait de vous interroger (preuves, chiffres, statistiques, exemples, etc.), de façon à ne pas donner cet impression d’un manque de maîtrise du « dossier traité ».

2 – Votre Dossier Presse

Ayez avec vous, et prêt à être livrer au journaliste, un « Dossier Presse » bien ficelé, ou alors, une « Fiche de Synthèse » plus que détaillé, qui servirait de « conducteur » à l’Interview. Cela éviterait bien des erreurs lors de l’Entrevue.

3 – Qui est ce Journaliste ?…

Ayez de bons renseignements sur le Journaliste qui doit venir à votre rencontre. Tâchez de savoir « qui il est », « pour qui travaille-t-il », cela pour que vous puissiez vous adapter à la « tendance », et au « style » du média (ou de l’émission) qui s’intéresse à vous. (Exemple : Le Point, ou Femme Actuelle…)

4 – Préparez le Terrain

Prenez soin de faire connaissance avec le Journaliste, en prenant le temps d’échanger avec lui avant que l’Interview ne commence, cela permettant, aussi, de détendre l’atmosphère, d’instaurer une confiance, et une ambiance « saine ». Chacun sachant, alors, ce que recherche l’autre réellement.

5 – Vos points Importants

Développez toujours en premier, et en détail, les sujets que vous estimez les plus importants. Car vous ne saurez d’avance, ni la durée de l’Interview, ni ce qui va être « retenu » après montage (si cela ne se passe pas en direct). En général, seulement 1/3 de vos échanges sera publié…

6 – Votre Chemin Balisé

Quand vous répondez aux questions, gardez constamment, en tête, la « Ligne Conductrice » de vos idées, ne vous éparpillez pas.

7 – Soyez sans Artifices

Soyez Détendu, Naturel, Clair, Précis, et le plus Sincère possible avec vous-même. Car en parlant au Journaliste, vous vous adressez, en fin de compte, à un Public d’Auditeurs, de Lecteurs, de Spectateurs, ou Téléspectateurs.

8 – Votre plus Imparable Sourire

Le Journaliste ne fait que son travail d’informateur, d’enquêteur, et comme vous et moi, il est un Être Humain. Considérez-le, alors, comme tel. Ne le prenez pas de haut, ne faite pas preuve de méfiance, ni d’agressivité (sauf s’il vous manque de Respect). Gardez le Sourire !

9 – Votre Langage du Corps

« Surveillez » le comportement de votre Corps, ce dernier a son Propre langage, et parfois, peut « trahir » vos propos avancés. Évitez tout geste de « nervosité » (triturer un crayon, tapoter le bureau, ou de ne cesser de bouger sur votre chaise, etc.), ou bien, encore, de faire des gestes « trop larges »…

10 – Vous êtes un Expert !

Une Interview n’est pas un Interrogatoire ! Vous possédez Savoir qu’un Journaliste aimerait faire connaitre au grand public. Il vient, donc, vous voir en tant que Spécialiste, voire même, en tant qu’Expert dans un domaine bien spécifique dont vous avez la maîtrise.

11 – Confirmez votre Expertise…

Le « Contenu » de votre Interview se doit d’avoir une « Valeur Ajoutée ». Ne Vous contentez pas de « revoir » les informations du passé pour les mettre au gout du jour. Parlez de ce qui est « dans l’air du temps », mais qui se confirmerait, et prendrait son essor dans le futur.

12 – Vous êtes Intouchable !

Face à des questions qui vous dérangent, restez « zen », ne répondez pas aux « provocations » en cherchant la confrontation avec le Journaliste. Répondez brièvement, directement, sans langue de bois, et ne vous attardez pas dans la réponse à donner.

13 – Votre Jardin Secret…

Un Journaliste est un Professionnel de l’Information, et non un Confident, tout ce que vous lui direz peu se retourner contre vous s’il interprète mal vos dires. Soyez vigilant, ne faites aucune confidence, car vous devrez assumer toutes les conséquences malheureuses qui peuvent en découler.

14 – Votre Franchise !

Si vous devez faire une annonce qui risque de déplaire au public, faites-le au plus tôt pour avoir le temps de vous en expliquer via des arguments qui contrebalanceraient cette mauvaise nouvelle, et du même coup, redorerait votre « image »…

15 – « Impasse / Jocker » ?… Connais Pas !…

« No Comment » ou « Pas de Commentaire » sont à éviter impérativement. Ces expressions ont tendance à éveiller la curiosité du Journaliste qui trouvera satisfaction ailleurs, satisfaction qui risquerait de vous porter préjudices.

16 – Vous êtes comme tout le Monde…

Le Public a souvent besoin de se reconnaître dans ce qu’il entend, ou voit. Si vous parlez en votre nom, utilisez principalement « Je ». Et si c’est au nom d’un groupe, d’une association, ou d’une entreprise que vous vos exprimez, privilégiez le « Nous ».

17 – Votre Intégrité !

Soyez VRAI ! Dites la Vérité, surtout quand vous n’avez pas réponses aux questions posées par l’Interviewer. L’Homme, de nature, aime avoir réponse à ses interrogations. Si vous restez évasif, ou demeurez sans réponse, à leurs yeux vous perdrez beaucoup de votre Crédibilité.

18 – Une Réponse à Tout…

Écoutez bien les questions posées pour ne pas être « hors sujet » dans vos réponses. Et chacune des questions mérite réponse, même celles que vous estimerez « idiotes » ou « naïves ».

19 – Naïf… mais Pas Dupe !

Soyez attentif aux questions qui commencent par : « Ne croyez-vous pas que… », ou « selon vous, … », bien souvent il y a « anguille sous roche » avec ce type de question qui demande votre « engagement personnel » dans votre avis sur la question.

20 – Un Langage Clair et Concis

Vous ne pouvez pas plaire à tout le monde ! Alors ne faite pas usage de termes trop familiers sous prétexte que vous avez le trac et cherchez à « détendre un peu l’atmosphère ».

21 – Le Soucis du Détail

Si vous sortez des mots « savants », immédiatement donnez leur définition, ou expliquez-les, car il y a des « non initiés » qui vous écoutent, ou vous lisent.

22 – Synthétisez !…

Contrôlez votre « débit de paroles », faites des phrases courtes pour ne pas ennuyer, ou assommer, votre Interviewer, qui risquerait de faire une mauvaise synthèse de vos dires.

23 – C’est un Point de Vue…

Face à une « mauvaise information » reportée par le Journaliste, ne dite pas brutalement : « non, c’est faux ! ». Dites : « Je ne vois pas cela de cette manière là… », ou « je dirait plutôt que… »

24 – En effet…

Aussi, ne faites pas répéter ces « mauvaises informations » par le Journaliste, elles ne feront que « s’imprimer » encore plus dans la tête de vos Auditeurs.

25 – À chaque Fois que vous le Pouvez…

Entraînez-vous le plus souvent possible à vous faire interviewer, par des personnes de votre entourage qui sont dans ce domaine « journalistique ». Demandez-leur toujours de vous « mettre sur le grill », vous ne serez alors que mieux préparé, et plus aguerri aux Interviews.

… Et Bonne Interview !…

Laissez un commentaire